My Sweet Caravan!

Mes amis pourraient vous le dire : voila encore une « histoire à la AnSo » (=histoire un peu folle dont le déroulement parait complètement foireux mais qui se termine bien, parfois!)

Jugez plutôt :

Il y a un mois environ, je me décide à acheter une jolie eriba puck que j’ai vue sur le bon coin. Je me rends à Bollène et décide de la réserver, bien que je n’aie pas d’attache remorque sur ma voiture ; on verra bien! Je m’inscris illico sur le site de passion-eriba.org afin de faire part de mon projet d’acquisition avec d’autre fous-mordus de caravaning vintage. J’explique mon intention de la ramener sur l’ile en avril et la : oh miracle, je rencontre un petit internaute sympathique qui se rend en Corse en avril prochain (le 21 exactement). Il me propose de me l’amener car elle se trouve sur son chemin.

Après quelques formalités auprès de la SNCM pour modifier le billet, voila le trajet de ma petite Puck prête pour le grand voyage. Bon il me reste une épine : elle va arriver a Bastia et je ne pense pas être capable de la tracter ‘à la main’ (elle est légère comme une plume) sur une grande distance (Bastia Ajaccio c’est pas si loin mais bon,… y a le col de Vizzavona quand même!) Bon je suis donc à la recherche d’une deuxième personne sympa pour me filer un coup de pouce pour dimanche 21 : aller chercher la petite au bout de l’ile…

Quelques jours plus tard, après avoir fait le tri des options farfelues qui s’offraient à moi comme bricoler un attelage-maison à base de « flouflous » (=technique de bricolage très efficace enseignée par ma grand mère et nécessitant des heures d’entrainement fastidieux avant d’être parfaitement maitrisée, lire « ma préférence à moi ») j’ai finalement opté pour la solution très simple : accepter l’aide cordiale de mon cher voisin et de sa charmante épouse!

Mon voisin s’appelle Bond, James Bond. Oui oui, celui la même qui possède dans son garage le matériel et les outils nécessaires pour la fabrication d’un lance roquettes thermonucléaire à tête chercheuse, l’élaboration d’un microlaser à rayon interféroménique, la construction d’un satellite à microprocesseur artisanal ou  bien encore la création de petites jardinières en bois pour y planter les fraises. Pour des raisons de sécurité évidentes, mon cher voisin à du se doter d’un nom d’emprunt. Afin de respecter sa quiétude, je l’appellerai donc par ce nom d’emprunt si bien choisi : mon très cher voisin.

Nous étions donc prêts pour l’aventure. Réveil réglé pour le dimanche matin, départ vers la haute corse! Je prépare mon sac en chantonnant cette jolie chanson de Brel : l’aventure commence à l’aurore, à l’aurore de chaque matin,… quand soudain : coup de théâtre! La sonnerie du téléphone fait mentir le grand Jacques : de l’autre côté de la méditerranée, l’aventure à bel et bien commencé sans moi. Suite à une erreur d’aiguillage de la gare maritime, Xavier l’internaute a embarqué sur le mauvais bateau: il navigue en ce moment en direction … d’Ajaccio!  En général ce type de problème est relativement rare. Néanmoins, il existe de ces coïncidences inexplicables comme pourrait en témoigner mon voisin de siège lors d’un vol Bruxelles-Figari à qui j’avais dit : hooo c’est dommage que l’on ne se pose pas juste ici, regardez la en bas c’est ma maison! Et ce, à la seconde même ou le commandant de bord allait annoncer que les conditions météorologiques sur Figari l’obligeait à atterrir à Ajaccio. Il en était désolé.

Je suis allée le lendemain récupérer l’équipe au port de la ville, direction la maison!

Après un petit déjeuner bien mérité, Xavier et sa famille sont repartis vers la haute corse.

J’en profite pour me glisser dans ma lil’sweet caravan’, m’allonger sur le lit, allumer une bougie à la cannelle et laisser la magie m’emporter, imprégnée d’un doux parfum de home sweet home…

collage

Comme c’est beau la vie errante, pour pays l’univers, pour loi sa volonté et surtout la chose enivrante, la liberté

 (Henri Meilhac et Ludovic Halévy)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s