Puis un jour mon père m’a dit : « Tu m’fatigues! Tu vois, j’préférais encore quand tu voulais être astronaute, j’serais relax dans mon hamac, j’pourrais te faire coucou… »

Publicités